«Sire, je n’avais pas besoin de cette hypothèse»

«Sire, je n’avais pas besoin de cette hypothèse», c’était la réponse de Pierre-Simon de Laplace quand Napoléon lui a demandé pourquoi il n’y avait pas des références au Créateur dans ses écrits de Mécanique céleste. J’aime bien cette anecdote parce que cela illustre comment la nécessité d’un Créateur commence à disparaitre quand nous comprenons mieux l’univers, la nature, le cerveau.

Mais, comme Leibniz a remarqué, «pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?». La science moderne nous emmène à penser que la loi de la gravité a suffi pour créer l’univers de lui-même et sans besoin d’un Créateur. Les théologiens chrétiens, cependant, ont établi que Dieu existe en dehors de l’univers. C’est-à-dire, en dehors du temps et de l’espace. Alors, que faisait Dieu avant la création de l’univers ? Selon San Agustin, Dieu préparait l’enfer pour ceux qui faisaient ce type de questions ! En fait, c’est nul se poser cette question parce que le concept de temps fait partie de l’univers. Par conséquence, il n’y avait pas un « avant » vu que le temps n’existait pas.

 

Recommendation : Une brève histoire du temps de Stephen Hawking

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s